L comme Lohas

On peut penser qu’une approche plus respectueuse de l’environnement s’imposera peu à peu, sous la pression de l’opinion publique. On a pu constater à plusieurs reprises que les pressions des clients, allant parfois jusqu’à des campagnes de boycottage, ont eu un effet plus efficace que des textes légaux pour contraindre les firmes pétrolières, les utilisateurs de bois tropicaux, les usines chimiques dangereuses (…)

Ne voit-on pas le marché de la publicité , toujours à l’affût des nouveautés, faire succéder aux bobos une nouvelle cible : les Lohas (Lifestyle of Health and Sustainability), qui mangent bio, conduisent des voitures hybrides et portent des vêtements de chanvre ?

Philippe Jurgesen, L’Economie Verte (2009), p. 127

Lohas. n. m. (2000 ; de Lifestyle of Health and Sustainability). Lorsqu’on s’intéresse au marketing des produits éthiques et durables, c’est un terme indispensable qu’on ne trouve pas encore dans le Petit Robert. Comprendre en français : les créatifs culturels. Le segment Lohas, c’est un groupe de consommateurs préoccupés par le bien-être et le développement durable. Le terme fait référence à un mode de vie japonais basé sur une consommation raisonnée et a été popularisé par Paul Ray et Sherry Anderson avec The Cultural Creatives: How 50 Million are Changing the World (2000).

Un site dédié à la tendance, Lohas Online, met en évidence l’importance outre-Atlantique de la part de marché des produits dédiés à la santé et l’environnement : nourriture et vêtements bio et/ou équitables ; constructions vertes et voitures hybrides. Les lohasiens seraient 41 millions aux Etats-Unis soit 19% de la population adulte sensible aux questions de progrès économique, social et environnemental.

Novethic a consacré un article sur les ambivalences du mouvement Lohas en Allemagne. Car la consom’action est souvent le fait d’individus dotés d’un pouvoir d’achat conséquent, pour lesquels consommer est un acte politique, mais qui ne s’engagent pas ou peu dans des actions collectives. Créatifs culturels ou écolo-centrés : même lorsqu’il y a un décalage entre théorie et pratique à force de segmenter les publics, j’aime assez chercher quels profils de consommateur se cachent derrière le succès de marques engagées.

3 réflexions sur “L comme Lohas

  1. MaRong dit :

    Ouh la la, j’ia l’impression que le concept a été créé pour moi : je suis un cliché Lohas ! C’est grave docteur ?

    • thegreenwasher dit :

      Très grave. Tu es cernée par les experts du marketing qui surveillent la cohérence entre tes valeurs et tes habitudes de consommation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s