Spiaggia Libera, Plage Libre

2009_07_27

Premier contact avec les publicités italiennes dans les trains : Kinder, M&M’s, Coca-Cola, rien de très différent des panneaux publicitaires en France. Mais dans la gare de Milan, une animation est installée à l’entrée, une plage miniature jonchée de flacons en plastique, de canettes d’aluminium et de journaux. Pour chaque type de déchet est mentionnée la durée nécessaire à sa dégradation, d’un an pour le papier à plusieurs millénaires pour une bouteille de verre.

Cette initiative du Ministère de l’Environnement intitulée Collezione Estate 2009-3009 me semble assez bien trouvée au pays des défilés glamour. Je retrouve cette campagne  en double page dans les hebdomadaires L’Espresso et Panorama. Une page Internet relaie l’appel pour une plage libre de déchets signé par la ministre Stefania Prestigiacomo – mais ne renvoyant vers aucun lien externe, je reste un peu sur ma faim. Le quotidien La Stampa indique que les animations sont mises en place également dans les gares de Rome, Bologne et Naples et détaille les expériences de tri sélectif dans treize villes touristiques. Cet été encore, la péninsule italienne doit gérer un dilemne de taille : accueillir des millions de vacanciers dans des sites magnifiques et fragiles.

Une réflexion sur “Spiaggia Libera, Plage Libre

  1. MaRong dit :

    Très sympa comme campagne de sensibilisation, c’est bien trouvé. Et je suis contente que tu ailles en Italie pour les vacances, ça répond à une question que je me posais.. !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s