Les Histoires Vraies De L’Occitane

2009_09_08Pomme, amande, miel, immortelle, lavande, cade, L’Occitane a un petit goût d’été en Provence. Son positionnement naturel en fait l’alter ego français de The Body Shop. La marque existe depuis 1976 et bénéficie d’une solide notoriété au delà de nos frontières grâce aux valeurs de simplicité et d’authenticité qu’elle incarne.

Particularité de sa communication : les produits, seulement les produits. Les campagnes de presse privilégient les ingrédients de base (ci-contre, karité et olivier) aux modèles ; les seules personnes à figurer sur le catalogue 2009 sont les collaborateurs de L’Occitane.

Sont représentées également des femmes du Burkina Faso, cueilleuses de karité pour la marque depuis deux décennies et organisées en coopératives selon un système proche du commerce équitable. Bénédicte Menanteau, Directrice exécutive de la Fondation L’Occitane, explique en quoi consiste ce programme  : 

L’Occitane valorise le travail de 11 000 femmes en payant leur beurre de karité au-dessus du prix du marché local, et en réglant en direct un préfinancement de 80% dès la commande. La Fondation, elle, intervient en amont, en finançant les programmes de formation ou de valorisation de ressources locales pour donner aux femmes une plus grande autonomie.

La Fondation regroupe trois champs d’action : le soutien aux malvoyants et aux aveugles, l’émancipation économique des femmes et la préservation des savoirs de la nature. De nombreux projets ont été menés dans ce cadre, dont la mise en place d’un centre de vision ophtalmologique au Bengladesh, la création d’un centre de formation et d’alphabétisation à Ouagadougou,  mais aussi le soutien au Jardin des Senteurs de Forcaquier. Par le biais de ces partenariats, L’Occitane est peut-être moins provençale et plus internationale qu’on le croit…

5 réflexions sur “Les Histoires Vraies De L’Occitane

  1. L’Occitane est l’une des très rares marques cosmétiques à n’avoir pas souffert de la crise en 2008. Son chiffre d’affaire a fait un bond de +29,5% sur le 1er trimestre 2009 !!!

    Les raisons de ce succès ? Peut-être une totale adéquation avec les valeurs que recherchent aujourd’hui les consommateurs, c’est à dire authenticité, simplicité, naturel, retour aux recettes traditionnelles, le tout sans tomber dans « l’extrémisme » du naturel et du bio…

    • thegreenwasher dit :

      C’est vrai ! Au vu de la double page “Bio ou pas Bio” dans le catalogue, on voit qu’il y a une forme de prudence de la part de la marque, qui propose la gamme à l’olivier avec une certification Ecocert mais qui ne fait pas du tout bio. Certains produits contiennent simplement un ingrédient de base qui est bio.

    • thegreenwasher dit :

      Merci pour ta visite🙂
      J’ai jeté un coup d’oeil à tes tests cosmétiques et j’aime surtout ce que tu dis de Lush. Le principe du savon est très séduisant et c’est une marque qui gagne à être connue.
      Belle fin de journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s