Green Comics

J’ai vérifié l’adage Une image vaut mille mots avec Avatar, fascinant pour son pouvoir d’évocation de notre société de consommation : comment ne pas y voir un parallèle avec le conflit du coltan avec lequel sont fabriqués nos téléphones portables  ou le phénomène de la déforestation accentué par le commerce de l’huile de palme utilisé dans les cosmétiques et les produits alimentaires ? J’ai énormément aimé ce film et j’ai été portée par la 3D. Pourtant il n’y a pas que les images fortes qui font effet… il y a dans la légèreté de la BD quelque chose qui me plaît beaucoup. Festival d’Angoulême oblige (l’écologie était dans cette édition un thème central porté par Léonard de Turk et de Groot), j’ai fait une revue de presse illustration.

Attention, naïveté pour commencer, avec Tamagochan qui m’a fait sourire :

A cause du réchauffement climatique, les ours blancs sont menacés d’extinction. Mais aujourd’hui, en exclusivité mondialement internationale de la planète toute entière et de sa périphérie, je vous informe que j’ai trouvé LA solution

Auto bio de Cyril Pedrosa est excellent pour l’art de retourner les arguments pro-compost et recyclage :

Avec La main verteHervé Bourhis met une bonne dose de cynisme dans ses projections :

Surtout, surtout, je suis fan du Retour à la terre que je lis et relis dans la bibliothèque Nicolas.

Il y a ici une façon inimitable de croquer les néo-ruraux qui redécouvrent la campagne, les oiseaux et le potager. Tout simplement parce que son but n’est pas de parler de valeur écolos. Celles-ci sont fondues dans un scénario global et de fait, ne sont plus une fin mais un moyen. Finalement, la raison pour laquelle je chasse les images – publicité, peinture, illustration – c’est parce que, enfant comme adulte, elles évoquent des situations réelles, incitent parfois à agir, tout en laissant l’imaginaire se construire.

4 réflexions sur “Green Comics

  1. Je suis trop touchée de faire partie de cette revue de presse au milieu de ces supers illustrateurs! (Je ne connaissais pas « Retour à la terre », ça a l’air vraiment chouette)
    Bises bonne journée!

  2. il y a dans la légèreté de la BD quelque chose qui me plaît beaucoup.

    je dirais « dans la légèreté apparente »
    la BD aurait, pour un lecteur superficiel, le charme d’une histoire quelle qu’elle soit : douce, humoristique, brutale!
    Mais, même n’étant pas l’auteur, il y a plus que cela!
    Une Bd n’est pas que fiction imaginaire en images : elle se sert des matériaux de la vie, et en cela, elle acquiert une profondeur que certains ne voient pas.

  3. J’ai beaucoup aimé le Autobio de Cyril Pedrosa…, mais j’ai adoré l’Autobio tome 2 : encore plus drôle et mordant. Je ne connaissais pas les autres auteurs : merci!🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s