Un Cheeseburger Quick Au Goût Bio

De retour d’un pur régal de week-end, de gastronomie et de gourmandise, de bouquins de cuisine libanaise et de Jamie Oliver, je serais tentée de disserter sur le bonheur de laisser passer le temps pour cuisiner. Clairement pro Slow food, je suis une cliente plus fidèle de la com’ des chaînes de restauration rapide que de leurs restaurants… Donc, en guise de pause midi, je jette un coup d’oeil sur la campagne de Quick (agence Révolutions) à propos de laquelle MaRong m’a titillée. Quick place l’environnement au coeur de sa communication corporate, sans pour autant y consacrer un blog à l’image de Delphine Smagghe pour McDo. Dans le spot consacré au cheeseburger bio, les codes naturels sont bien présents (tournesols, herbes hautes et pépiements d’oiseaux) et le prix du cheeseburger bio mis en évidence. Le site de Quick décrit lui le menu cheeseburger avec le jus de pomme et le yaourt bio. Question goût toutefois, credo de l’enseigne, les premières critiques, au printemps, étaient plutôt mitigées. Et vous ?

10 réflexions sur “Un Cheeseburger Quick Au Goût Bio

  1. Je suis une réfractaire à Mac Do et Quick, question d’âge, sans doute, où le plaisir gustatif demande plus de raffinements!
    Mais je me pose une question : la qualité  » bio » dans le domaine de ce genre d’alimentation n’apparaît pas donner un plus au goût de l’aliment en question ( j’ai lu les critiques)
    Pour un fidèle du bio, est-ce nécessaire? Que recherche-t-i? Le plaisir gustatif ou la fidélité aux valeurs qu’il voudrait trouver?

    • thegreenwasher dit :

      Le bio change subtilement le goût de façon générale et pour les carrottes en particulier d’après ce que j’ai pu goûter. Dans l’exemple du menu Quick, vu la façon dont les burgers sont assaisonnés, j’imagine que cela ne se perçoit pas. Quant au fidèle du bio j’imagine qu’il espère trouver un aliment davantage conforme à ses valeurs que ce qu’il peut trouver en restauration rapide. Je ne suis pas sûre que ce soit réellement ce public qui va en devenir habitué après avoir goûté. Je verrais plutôt des personnes qui ont envie de changer de menu et de profiter des nouveautés que Quick propose régulièrement.

  2. Au secours ! Quelle horreur absolue… Cheeseburger bio, au sens de Quick : un bel oxymore.

    Je n’ai même pas envie de justifier encore mon coup de gueule, de parler de bio-alibi, de bouffe industrielle, de faux bio, de cohérence, de greenwashing. Ça semble tellement évident. Voir http://www.terra-economica.info/Cheeseburger-bio-l-avis-des,12666.html

    Mais bordel, revenons dans les cuisines ! C’est là que l’on retrouve le plaisir, le partage, la créativité. Un p’tit risotto aux courgettes, simple à faire, pas cher, et quel pied… Nous, les cuisiniers, c’est le goût.😉 (et hop, un slogan détourné)

    • thegreenwasher dit :

      Ahhh Yonnel c’est bon de te retrouver ici avec tes coups de gueule bien placés🙂 Je ressortirai ton slogan un de ces jours…

  3. A mon sens, il est inutile d’essayer de se battre « contre » la restauration rapide : il y aujourd’hui un besoin pour ce type de services (je parle de service, je ne parle pas de nourriture), laissons donc ceux à qui cela plait le plaisir d’y aller. La bagarre ne doit pas se situer à ce niveau.

    Ensuite, ma première réaction est : Greenwashing ? Et alors ? Je vois plus d’impacts positifs que négatifs à cette approche. Bien sûr, ça va faire hurler ce que je raconte là. Mais rappelons-nous que le but, c’est quand même que le bio se généraliste, non ? Alors n’allons pas taper sur la tête des acteurs lorsqu’ils se lancent dans le bio. Je suis contre le délit de sale gueule.

    Ma seconde réaction : Ne pas être contre cette approche de Quick ne veut pas dire que je ne suis pas attentif à ce qu’ils vont en faire ensuite. Ce n’est pas « a priori » qu’il faut taper sur la tête des gens, c’est « a posteriori ». Demandons ensuite des comptes à Quick. D’où vient la viande ? Est-ce qu’il y a une démarche RSE quelque part ? Et le reste des ingrédients de ce burger ? Et les méthodes de production, de conditionnement, de logistique, de préparation, etc. ? C’est là que j’interviendrai. Pour le dire : ce premier pas, c’est bien, mais la suite ?

    Pour terminer, je l’ai gouté : il n’est pas bon du tout.

    • thegreenwasher dit :

      Merci pour ta réaction de fond !
      C’est vrai que c’est avec des initiatives telles que celle de Quick que les volumes de production bio peuvent réellement augmenter. L’argument contraire sera que ce choix a des effets perverts puisqu’il incite à importer, ce qui n’est pas dans une logique de RSE au final. Il me semble quand même que le travail en termes de production, conditionnement, logistique, préparation se fait au sein des chaînes de restauration rapide. Une fois cela dit, chacun choisit son camp entre prendre du temps pour cuisiner chez soi – au détriment d’autre chose – ou manger plus rapidement. A ce niveau là, il n’est plus question de communication ou de greenwashing mais de comportements individuels et collectifs !

  4. Je vais également en parler … je me tâte à aller le goûter … ça me donne juste envie de gerber ou rire au choix !! après bien-sûr c’est également pour surfer sur la tendance verte, car ne l’oublions pas ça reste tout de même de la malbouffe et vouloir y mettre du bio même en y mettant du volume c’est juste énorme au niveau du comique … je suis presque convaincue que la clientèle n’achètera pas ce burger ou si une fois pour le gouter … et dire oui j’ai manger bio au quick … en fait là c’est à pleurer …

    • Bonjour Ludivine ! Avec ton commentaire on en revient à la clientèle de Quick et de son cheeseburger bio… comme je l’ai dit à Gigi, je suis pas sûre que ce soit les fidèles du bio qui le plébiscitent mais un public plus large pas forcément militant du bio qui a plutôt envie de changer de menu. On trouvait des menus light en alternative au menus plus caloriques, maintenant on trouve du bio. A te lire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s