Campagne Areva, Réécrire L’Epopée De L’Energie

Campagne Areva « L’épopée de l’énergie » Un bel exemple de communication sur les enjeux énergétiques passés, actuels et futurs.

J’ai peu tendance à partir à la chasse au greenwashing ces temps-ci, préférant voguer indifféremment au gré des blogs, magazines papier et films collector. Mais revenons à nos moutons verts. La dernière campagne d’Areva arrivée en janvier vaut le détour autant pour le montant de ses investissements (15 millions d’€), les références historiques et iconographiques et la vision du monde développée.

L’énergie est une histoire qui n’a pas finir de s’écrire.

Continuons de l’écrire avec moins de CO2.

Beaucoup ont écrit avant moi (entre autres Ecolo Info, Terra Eco ou Responsables ou Pas) à propos de greenwashing, de désinformation et de stratégie digitale, sur un ton un poil critique vis à vis d’Areva. Comme l’indique Cyrille Chaudoit, la difficulté est de taille pour le géant français du nucléaire. Communiquer vers un large public en utilisant un message simple et ludique (comme le précédent Les experts de l’énergie) dans une période de turbulences pour l’entreprise. Aborder un thème clé pour nous consommateurs d’énergie et de produits énergivores. Evoquer les enjeux économiques, sociaux et environnementaux induits alors que la responsabilité des entreprises est sans cesse invoquée. Le making of du spot ci dessous l’illustre bien l’énergie créative déployée pour cela :

Areva est de fait un acteur de notre société de l’abondance. Le même qui me permet de me caler devant mon écran et de poursuivre ma réflexion sur ma consommation. Critiques faites par les communicants ou les ONG (spot ci dessous) mises à part, je vois à la fin du spot une interrogation quant à la société de demain, ses sources d’énergies et ses réalisations. Je me prends à rêver d’une décroissance de la frénésie consumériste plutôt que, selon le mot d’Arnaud Gossement dans Terra Eco, de réécrire un imaginaire forcément faussé. J’imagine rénover de vieilles pierres plutôt que de construire toujours plus dans une course perpétuelle vers la ville postmoderne. Areva traite – certainement malgré elle et maladroitement – la quête de la cité idéale, une constante depuis Platon, voilà une opportunité de réflexion individuelle et collective à saisir…

6 réflexions sur “Campagne Areva, Réécrire L’Epopée De L’Energie

  1. Un bien joli billet, sur une campagne qui prête quand même bien le flanc à la bonne grosse critique des familles.
    J’aimerai savoir quel est le budget d’Areva dans le développement de solutions autour des énergies renouvelables.
    C’est tout le problème de ce type de communication, qui laisse croire des choses.
    Mais j’ai envie de rêver moi aussi, merci de ton mot de fin.

  2. Je crois que le spot a coûté 2 millions d’euros, et la campagne autour 15,6 millions… autant dire que ça investit dans les énergies nouvelles ce serait déjà bien:-)

  3. On veux tous rêver à des solutions nouvelles pour la transition énergétique d’aujourd’hui et demain!
    Mais quand même, un spot comme celui-ci, diffuser à la TV aux heures de grande écoute, à des millions de personnes, qui pour la plupart, prennent peu de recul vis à vis des messages publicitaires qu’ils reçoivent, je trouve que ca relève de la pure manipulation ou du formatage de masse.

  4. thegreenwasher dit :

    @Erick – merci !

    @Anne Sophie – ces millions donnent le tournis au regard des coupes dans les aides à la conversion à la production bio…

    @Trublione – je préfère prendre l’option constructive que critique. Disons que j’ai laissé la critique à plusieurs plumes que j’ai mentionnées dans ma note et mon point de vue est de prendre du recul et de détourner le message initial. Et je suis d’accord avec toi sur le fait que cette prise de distance est rendue difficile par un plan media de grande ampleur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s