Interview # Nathalie Lebas-Vautier d’Ekyog

Derrière les Pochettes Pour longtemps, voici Nathalie Lebas-Vautier, cofondatrice avec Louis-Marie Vautier d’Ekyog, marque éco-conçue qui fait son chemin depuis sa création il y a 7 ans. Le People Tree français se veut résolument optimiste et idéaliste jusque dans ses boutiques, sa communication et son association Terre d’Ekyog. Présentation d’une jeune maman bio.

En 2004, nous avons eu, avec mon mari, la volonté de changer le monde et de donner du sens à notre action, dans une « croisade idéaliste » face à la filière textile dans laquelle nous travaillions. Peu d’argent, une page blanche : nous avions en réalité beaucoup de contraintes. Les médias n’abordaient alors pas la thématique du développement durable et les industriels faisaient des efforts très limités dans ce sens. Nous avons toutefois rencontré un partenaire idéaliste et engagé – qui collaborait avec Greenpeace – avec qui nous avons pu travailler sur les quantités et sur l’aspect mode de nos collections.

Le projet s’est construit avec nos collaborateurs et nos clientes. Ekyog est pour moi un projet de famille et de vie : mon mari s’occupe de la direction commerciale (développement et animation des magasins) et je dirige la création, le développement de la production, les achats, le marketing et la communication.

Démarche de développement durable.

Le développement durable est un très gros sujet qui englobe tous les processus de fabrication, de distribution et de vente. Quand on sait que la culture du coton conventionnel est la plus polluante qui soit, les entreprises ont le devoir de proposer des produits alternatifs, sans attendre que les consommateurs changent leurs habitudes d’achat. Je ressens un « choc thermique » en voyant les statistiques concernant les pollutions et les maladies dues à la filière coton et j’ai envie, à mon petit niveau, de faire les choses le mieux possible.

Nos vêtements et accessoires sont certifiés Gots mais j’insiste sur le fait qu’un produit en coton labellisé bio n’est pas tout à fait un produit certifié bio. Notre démarche est de prendre en compte l’ensemble du chemin de la fibre de coton bio, depuis le tracail du producteur et du filateur jusqu’à l’emballage en sacs biodégradables et au transport, de préférence par bateau. Le calcul de notre empreinte carbone est réalisé chaque année par Climat Mundi pour nous permettre une amélioration continue de nos pratiques. Notre responsable développement durable met en place un plan d’amélioration accompagnée une auditrice externe afin de mener un travail en profondeur avec les partenaires sur les conditions de travail et de vie des ouvriers (rémunération, logement, cantine…). Pour que l’entreprise soit un vecteur d’amélioration et de progrès au quotidien. Pour dépasser la relation client/fournisseur. C’est possible dès lors qu’une équipe partage cette vision et il faut accepter que certains partenaires se désintéressent du projet pour son trop haut niveau d’exigence.

Communication, blogs, etc

L’opération Pochettes Pour Longtemps s’est construite autour de personnalités et de bloggueuses. L’échange avec elles s’est construit assez naturellement : elles ont tout de suite adhéré à nos valeurs et ont été surprises de découvrir des articles sympa. L’image du textile bio reste plutôt négative et les clichés de la mode éthique ont la peau dure. Les magazines et les blogs sont un passage obligé pour cela.

Il faut donc parler aux clientes qui ne sont a priori pas sensibles à l’environnement, pour qu’elles deviennent actrices de leur consommation. La mode éthique est un sujet tellement important qu’il faut sensibiliser chaque acteur, le déconcerter parfois, pour une prise de conscience collective des enjeux de la filière textile, notamment la pollution des sols et le travail des enfants. Je veux m’adresser à la femme d’aujourd’hui et lui proposer des produits séduisants et qu’elles fasse siennes les valeurs de mode éthiques et d’articles créés pour durer longtemps.

Merci à Nathalie Lebas-Vautier et à Mimo de Pop and Roy,

rendez-vous sur le blog Il est Temps

3 réflexions sur “Interview # Nathalie Lebas-Vautier d’Ekyog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s