Greenwashing Machine

Et de deux bougies pour The Greenwasher. Voici pour l’occasion une réalisation de Laspid que ma moitié m’a offerte et dont je reparlerai bientôt ! Comme le résume bien « Insérer votre marque ici et passer pour un gentil là », la greenwashing machine fonctionne à plein régime et il y aurait tellement de cartons verts à donner. Tenez, dernièrement, Honda ou Adoptez un déchet de Dop. En deux ans, le phénomène a pris de l’ampleur dans la mesure où il est devenu une norme, un chemin obligé pour les communicants. Qu’elle fasse ou non la promotion d’un produit éthique, la publicité met une touche de peinture verte où bon lui semble, parfois pour mettre en lumière une réelle innovation écolo, la plupart du temps au service d’une tendance ecofriendly qui sonne un peu creux. Mais ne vous méprenez pas : si mon ton est critique, il n’est toutefois pas nostalgique d’une période révolue et idéalisée, d’un âge d’or publicitaire que je n’ai pas connu. Au fond, c’est bon d’être observatrice de toutes les images du quotidien.

3 réflexions sur “Greenwashing Machine

  1. Happy birthday to your blog!

    Atypique, créatif, beau, réfléchi, fouillé, à la fois pertinent et impertinent, à la fois profond et fashion, voilà comment je m’y prendrais pour le décrire. Il montre bien la délicate transition entre la civilisation de la consommation aveugle et celle qui se construit lentement, autour de quoi ? À nous de le définir. Mais nous sommes nombreux, comme toi, à avoir un pied dans l’une, un pied dans l’autre. Le greenwashing est un nœud central dans cette tension. L’essentiel est d’en avoir conscience…

    Au fait, c’est un blog mitterrandien, ou quoi ?

    PS : merci d’avoir linké chez moi, j’étais stupéfait quand j’ai entendu ça… le haiku du greenwashing😉

  2. thegreenwasher dit :

    Merci Yonnel de ta visite🙂
    Mitterrandien, non, ce blog est apolitique, mais tiens, ça sonne bien un anniversaire le 10 mai !

  3. Je signe avec enthousiasme le précédent commentaire!
    Je veux relever cette phrase : « En deux ans, le phénomène a pris de l’ampleur dans la mesure où il est devenu une norme, un chemin obligé pour les communicants.  » Toujours un doute chez moi! Quelle sont les véritables raisons de « ce chemin »? la véritable conscience d’un changement nécessaire ou suivre simplement une tendance actuelle qui prend de l’ampleur?
    Je reconnais que mon esprit méfiant m’incite à hésiter devant un chemin obligé pour qu’un produit puisse plaire!
    Choix réel ou choix du bio qui prend de l’ampleur?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s