Campagne Lush ‘Fo Gras’

Les cosmétiques Lush sont réputés pour leurs produits naturels et leur engagement pour diverses causes sociales et environnementales, notamment avec Caritativement belle (avec PETA France) et Circus Campaign (lutte contre la maltraitance des animaux au cirque) dernièrement.

La campagne pour le nettoyant Fo gras n’est pas tendre avec les amateurs de foie gras… pour marquer le lancement de la campagne Stop gavagedes employés des boutiques se laisseront aujourd’hui enfermer dans une cage, forcés à être gavés. Par ailleurs une pétition circule pour que la Commission Européenne mette fin à la pratique du gavage pour la production de foie gras.

[Edit : compte-rendu de l’event devant la boutique parisienne chez Neoplanet]

En vrac, quelques réflexions sur cette campagne qui m’a accrochée :

  • Une campagne très anglo-saxonne – que le Français qui n’a jamais mangé de foie gras jette la première pierre
  • Une campagne qui utilise un aliment symbolique – quid des méthodes de la filière industrielle de la viande décriées dans We feed the world
  • Une campagne qui élude la question du bien manger – et les solutions locavores suivant les traditions culinaires de bon sens

La dernière newsletter Lush en images. 

5 réflexions sur “Campagne Lush ‘Fo Gras’

  1. Mouais, pas convaincue… d’abord parce que je n’aime pas Lush à la base (ça sent trop fort dans leurs magasins, ils vendent beaucoup de produits inutiles et leur politique DD ne me convainc pas). Et puis j’aime le foie gras, et je serais plutôt pour qu’on trouve des moyens moins douloureux pour engraisser les oies que de me culpabiliser avec des pubs comme ça. Ils ont trouvé un combat comme un autre, tu dis très bien qu’il y a un problème plus global sur la filière viande, et le foie gras est ‘seulement’ un exemple. Bref, ça ne m’aide pas à aimer Lush. Et un bon coup de savonnette, ça nettoie très bien le visage aussi : arrêter d’acheter des trucs qui servent à rien, c’est le premier geste écolo !🙂

  2. thegreenwasher dit :

    🙂 et en #jeudiconfession, j’ajouterais que je suis désolée, Lush mais le toast de foie gras grillé sur pain d’épices, c’est un pur délice…

    • Nadège dit :

      Ouais enfin si on s’arrête au « goût » et au plaisir dans ce cas là ne parlons pas d’écologie. Si j’aime conduire une voiture polluante, alors je le fais ? Parce que « c’est trop bon »? Je suis désolé mais le gavage est interdit partout en Europe sauf en France et en Espagne. Et le foie gras ne peut être certifié bio justement à cause de la torture infligée aux animaux. C’est inconcevable qu’en France on continue à gaver des oies et des canards. En Angleterre, ils vendent des « faux gras » à base de foies de volaille qui à certains moments de l’année sont particulièrement « grasses ». Voilà une alternative ETHIQUE.Cessons d’être égoïste et de ne penser qu’à notre estomac. Sinon où va le monde…

      • thegreenwasher dit :

        J’ai du manger du foie gras un nombre de fois qui tient sur les doigts d’une main donc je ne m’en ferai pas le défenseur absolu et mon estomac ne se sent pas visé non plus. La certification bio du foie gras n’est absolument pas mon combat (et d’ailleurs je ne connaissais pas le faux gras, que je goûterai quand j’en aurai l’occasion), en revanche, je suis pour le goût de façon générale et pour les produits locaux, de saison et issus des circuits courts en particulier.
        Personnellement pour enrayer le cercle vicieux de l’égoïsme, j’essaie aussi d’écrire sur les initiatives d’acteurs engagés qui font bouger les choses, (dernier exemple, l’ouverture d’une épicerie locale à Grenoble : http://www.ecoloinfo.com/2011/12/01/lepicerie-locavore-de-grenoble/ ) et je fais très attention à ce que j’achète.
        Je crois que pour que le monde change, il faut des petits gestes de chacun et ce n’est certainement pas avec des discours sauce anglo-saxonne que la cause animale évoluera en France, même si ces discours ont leur bien fondé en Angleterre. Les consommateurs français de mon point de vue sont prêts à évoluer si l’on leur propose des arguments justes et censés.

  3. Personnellement j’aime les produits Lush, et l’image de la marque est très sympa. Mais ils ont une grosse tendance à se précipiter sur les grandes causes qui « parlent » au public, sans forcément se poser les questions de fond.

    Une autre de leur campagne concernait l’huile de palme : « on en utilise plus, on sauve les orang-outangs ». Quid des autres huiles végétales qui, produites en grandes quantités, ont exactement le même effet en termes de déforestation ?

    Je n’arrive pas à déterminer s’ils sont engagés mais un peu niais ou si c’est juste le greenwashing habituel.

    Personnellement je suis française, j’aime le foie gras et je suis ravie d’en acheter au producteur voisin. Halte à la niaiserie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s