Campagne Ecofolio ‘Tous Les Papiers Ont Droit A Plusieurs Vies’

Arrivée avec la marée des nouvelles campagnes du mercredi, Ecofolio avec Tous les papiers ont droit à plusieurs vies.

J’ai déjà parlé d’Ecofolio dont j’aime les campagnes à l’imaginaire renouvelé, et dont le logo a subi un lifting pour mieux incarner l’idée du recyclage. Certaines marques colorent leur logo de vert pour s’inscrire dans l’air du temps, le choix ici est le bleu, « couleur des bacs de recyclage dédiés aux  papiers (majoritairement, y compris à l’échelon européen) », indique l’organisme.

Voilà donc une campagne qui incite les particuliers et les entreprises au recyclage à travers un discours autour de l’idée de révolution, de réincarnation, de renouvellement. Etudes statistiques à l’appui, jeux de mot et proverbes sont privilégiés aux messages publicitaires culpabilisants ou anxiogènes. Reste l’éternelle question de l’efficacité à long terme de ce type de campagnes. Ce que je vois surtout, c’est que la communication traitant d’enjeux sociaux imprègne le paysage publicitaire et s’intègre parfaitement dans celui-ci. Dans ce sens, elle constitue un support pour traiter de cette problématique, à l’école, à la maison ou au bureau. Pas besoin de changer de vie pour sauver nos forêts 😉

Edit le 11 novembre > un mois après la sortie de ces visuels au demeurant fort esthétiques et accrocheurs, une question me trotte dans la tête : mais quand incombera-t-il à Ecofolio de communiquer fermement sur les économies de papier et non plus seulement sur le recyclage ?

Publicités

Le Recyclage Des Magazines Au Coeur De La Campagne Ecofolio

Vu dans Le Point du 24 février dernier : la nouvelle campagne Ecofolio

Depuis le 7 février, Ecofolio, organisme privé de collecte de papier, communique sur les ondes et dans la presse magazine afin d’encourager le recyclage du papier. Adepte du tri, du post-it au journal, je suis largement convaincue par cette campagne qui comme l’an passé, se place sur le créneau mode (et qui sait si les lecteurs masculins ne partageront pas mon enthousiasme). J’aime bien sa note écoglam.

Alors que la fashion week arrive à son terme, je retiendrai une image qui ne pourra – sans doute – jamais être une publicité commandée par un annonceur ou publiée par un magazine moteur de la consommation féminine. J’ai parcouru le blog No Buy Today et je me suis régalée avec sa philosophie décroissante. Bon week-end de window shopping ! Lire la suite

Campagne EcoFolio ‘Trier, Ce N’Est Pas Qu’Une Mode’

Vu dans ELLE du 22 mai, numéro spécial ‘green’ :  la campagne presse d’EcoFolio

Il s’agit d’une déclinaison d’une campagne de communication de l’organisme collecteur de papier. Origamis, rouleaux de papier immaculé, forêt traversée par les rayons du soleil… les supports visuels font la part belle aux valeurs de douceur et d’harmonie, à l’image du texte d’introduction.

Le papier est écologique par nature. Savez-vous que la fibre végétale qui le compose se recycle 5 fois en moyenne ? Les papiers qui passent entre nos mains, chaque jour, sont donc une ressource naturelle qui mérite d’être préservée et réutilisée. La gestion responsable du papier c’est une partition où tout le monde joue : trieur, collecteur, recycleur. EcoFolio, l’éco-organisme des papiers coordonne et finance cette action collective en faveur de l’environnement. Pour qu’ensemble, nous donnions des ailes au recyclage des papiers.

Le partenariat avec ELLE suit une initiative avec le JDD mettant l’accent sur la citoyenneté. Le lectorat féminin est ciblé dans ce second volet.

Trier, c’est redonner vie aux papiers. Et pour cela il existe un moyen plus simple et accessible… les trier dans un bac de recyclage dédié à cet effet. Le magazine ELLE et ses lectrices s’engagent aux côtés d’EcoFolio, l’éco-organisme des papiers, dans cette démarche de valorisation des papiers. Parce que trier, c’est déjà recycler.

L’esthétique de cette pub me plaît beaucoup – elle a le glamour qui manque à certaines campagnes de sensibilisation au tri sélectif. Elle incarne la communication verte décomplexée et décomplexante qui offre une solution à une question de société, celle de trier intelligemment (voir note de Trublione).

Moralité : les organismes de collecte, de tri et de recyclage soignent leur réputation tandis les lectrices assidues de papier glacé se mettent aux origamis…