Interview # Anne-Sophie Novel

Pour clore cette série de notes sur la communication des efforts de développement durable des marques de l’agro-alimentaire, Anne-Sophie Novel, initiatrice d’Ecolo-Info, auteur du blog Locavore’spirit* et du Guide du Locavore, répond aux trois questions traditionnelles de la green interview. Les voici en primeur.

Je suis devenue journaliste indépendante par des voies détournées. Vu le contexte difficile que connaît la presse, je ne me suis pas orientée vers une école de journalisme mais vers des études d’économie. Mon cursus axé sur les thèmes du commerce, du développement et des inégalités, m’a encouragé à poursuivre ensuite dans les médias. Partant du constat du manque d’information concernant le développement durable, j’ai lancé la plateforme Ecolo-Info en 2007. En plus de mon activité de journaliste, je fais aujourd’hui de la formation et du conseil en parallèle de mon engagement auprès de projets associatifs. Lire la suite

3 Jours En Locavore

Forget Organic, Eat Local, Time, 12 mars 2007

Une couverture qui date de 4 ans déjà !

Forte de mes emplettes au marché, je me mets aux fourneaux pour préparer de bons petits plats issus de produits locaux et de saison. A la manière des J’ai testé de Laure Noualhat dans Terra Eco, voici le compte rendu de mon immersion dans le régime locavore.

Le mois de juillet est une saison plutôt propice au mode locavore – entre rosé et saucisson du coin, courgettes et aubergines grillées avec du romarin et du sel de Guérande, melons et pêches, panna cotta maison, rien originaire d’au-delà de 200 km. Ca peut se faire et ça peut devenir un jeu : choisir de la charcuterie ardéchoise plutôt qu’italienne, opter pour du jus de fruit de pommes des Alpes plutôt que d’oranges de Floride. Je pousse le bouchon jusqu’à préférer une crème hydratante certifiée Carbone tolérance (que je ne mange pas…) puisque consommer local ne se réduit pas à l’alimentation.

Bémol. Du petit dèj au dîner, de nombreux ingrédients usuels sont à éviter dans le cadre d’un régime locavore. Pas de thé le matin, de noix du Brésil à l’apéro, de cumin ou de curry dans une sauce, ni de chocolat (ma source principale d’apport en magnésium) après le repas. Parmi les autres ingrédients manquants, le parmesan et les produits italiens que nous ramenons avec ma moitié. Peut-être dois-je demander une dérogation auprès des instances de contrôle locavore  ? PAs facile non plus de restreindre ce que j’offre à mes invités… Ce ne sont donc pas tout à fait 3 jours en locavore – ouf, aucun ayatollah du local ne me surveille pendant que j’écris cette note – mais les bases sont posées. L’été se conjugue bien en slow and local food.

IKEA Cookbook, Pour Le Plaisir Des Yeux

Pour le plaisir des yeux et des papilles… Le livre de cuisine ‘Homemade is Best‘ d’IKEA.

Les valeurs du groupe suédois sont incarnées par ces recettes simples, ludiques, minimalistes – à l’image des objets et des solutions de rangements proposés dans leurs magasins bleu et jaune. C’est un beau prolongement de la marque qu’a réussi à mon sens le photographe Carl Kleiner, pleinement dans l’esprit du célèbre catalogue où l’on se projette chez soi. Le fabricant de meubles made in globalisation est paradoxalement dans la proximité, laissant l’opportunité de tourner le dos à l’uniformité. J’imagine un locavore concocter un petit dessert avec ses ustensiles fabriqués en Chine. Tiens, voilà une jolie interprétation du village planétaire

Lire la suite