Détermination

Détermination. n. f. Attitude ferme, engagée et résolue. C’est d’engagement dont j’ai envie de parler aujourd’hui, pour les 6 ans de ce blog. Mon propre engagement est assez limité mais je suis inspirée par toutes les lectures que je fais en veille pour ce blog. Et mon rythme ralenti de rédaction n’empêche pas que je tique lorsque je vois Monop qui vante dans ses vitrines les partenariats passés avec le monde agricole ou Ferrero qui dans les pages des magazines féminins fait passer Kinder Country pour des épis de blé. Le greenwashing de 2009 n’a rien à envier aux messages verdis de 2015.

2015_05_10

Et pourtant, il y a l’énergie de ceux qui regardent vers la Conférence Climat de Paris qui se tiendra en décembre. Il y a ceux qui se lancent des challenges chaque mois par blogs interposés pour réfléchir à notre alimentation, à nos déchets, à nos valeurs. Il y a une grande détermination chez toutes ces personnes comme Quitterie de Villepin qui questionnent nos références.

2015_05_10#2

Une image vaut 1000 mots et les acteurs du changement l’ont bien compris. La profusion d’images sur Pinterest entre autres donne une formidable opportunité de se créer un univers parallèle à la fast fashion. La révolution textile Juste, ci-dessous, est l’exemple que détermination n’est pas obstination, fermeté n’est pas fermeture d’esprit.

2015_05_10#3

Publicités

La Culture Du Coton Et La Confection De Nos Vêtements En Chiffres

En cette journée de la Fashion Revolution, je vous partage cette infographie de la marque Ekyog conçue pour l’occasion. Le changement ne passe pas seulement par Ekyog, qui d’une part conçoit des vêtements exclusivement féminins et d’autre part n’est pas à la portée de tous les budgets. Il y a un vivier de marques pionnières, certaines avec des difficultés, d’autres qui mettent noir sur blanc ce qu’ils traversent. Mais vous conviendrez qu’il y a le choix de soutenir une mode plus respectueuse de l’homme et de son environnement, moins médiatique aussi.

Tout le paradoxe est qu’on n’a jamais autant parlé d’éthique dans notre consommation – et la crise pourrait être facteur de changement dans nos habitudes – mais la mode éthique peine à décoller. Comme s’il y avait un fossé entre les valeurs et les pratiques. Comme si l’on se retenait de pousser la porte d’une boutique de vêtements bio et équitables, par peur de trouver ce que l’on cherche !

Bonne Fashion Revolution… Soyez curieux, apprenez et faites quelque chose 😉

2014_04_24