Green Girls En Vogue

Etonnant ce Vogue d’avril – parfait pour ouvrir ma revue d’images à l’occasion de la Semaine du développement durable. J’ai observé cette semaine l’aspect visuel de la chose, en regardant publicités, photos et logos estampillés DD, à la recherche de formes de communication percutante et créative. J’ai aimé l’image du végétal qui reprend ses droits sur Faut-il manger de la viande et les tournures savoureuses de la dernière campagne RTL. Le Point a fait un numéro spécial où des articles de fond côtoyaient de la réclame dont la vertu peine à convaincre, type Ikea ou Le béton naturellement de la filière ciment/béton. Cette semaine s’était parée de toutes les nuances de vert pour l’occasion.

Mais revenons aux pages glacées de Vogue remplies de publicité pour des vêtements et accessoires tous plus beaux les uns que les autres. Ce numéro qui illustre bien des paradoxes de notre mode de vie, est une invitation à voyager léger, dans des coins isolés et dépouillés du superflu. Sasha Pivovarova se la joue green girl et Emmanuelle Alt, pour la première fois aux commandes du magazine, signe un édito qui exprime « l’art de nous faire regarder un paysage familier avec de nouveaux yeux » : Lire la suite

Publicités

IKEA Cookbook, Pour Le Plaisir Des Yeux

Pour le plaisir des yeux et des papilles… Le livre de cuisine ‘Homemade is Best‘ d’IKEA.

Les valeurs du groupe suédois sont incarnées par ces recettes simples, ludiques, minimalistes – à l’image des objets et des solutions de rangements proposés dans leurs magasins bleu et jaune. C’est un beau prolongement de la marque qu’a réussi à mon sens le photographe Carl Kleiner, pleinement dans l’esprit du célèbre catalogue où l’on se projette chez soi. Le fabricant de meubles made in globalisation est paradoxalement dans la proximité, laissant l’opportunité de tourner le dos à l’uniformité. J’imagine un locavore concocter un petit dessert avec ses ustensiles fabriqués en Chine. Tiens, voilà une jolie interprétation du village planétaire

Lire la suite

Ikea Experience

L’arrivée du catalogue Ikea est le cadeau de ma boîte aux lettres. L’essentiel est pour les yeux, faute d’avoir un loft à meubler. Vous savez, le mélange des matières et des couleurs, les accessoires design flanqués d’un nom imprononçable Made in Sweden. Les Irlandais savent ce qu’est l’Ikea experience, eux qui n’hésitaient pas auparavant à prendre le ferry pour le magasin de Glasgow.

Lorsque l’enseigne du Småland a ouvert ses portes à Belfast en décembre 2007 (puis à Dublin en juillet dernier), la presse a largement relayé l’information et Translink a créé une ligne spéciale de bus – mieux qu’une campagne publicitaire. On comprend que la direction ait ouvert sans problème les portes du magasin à nos caméras. L’idée était de montrer la symbolique de la marque, identique aux magasins over the channel : des drapeaux bleu, jaune, orange à l’entrée du parking à l’épicerie suédoise où l’on s’approvisionne en meatballs et en Daim.

Conformément à sa signature « Plus qu’un marchand de meubles », Ikea propose un style de vie accessible à tous, de l’aménagement à la décoration en passant par l’alimentation. Comme le développement durable fait aujourd’hui partie intégrante des problématiques de consommation, on y trouve les lampes SUNNAN à énergie solaire, les mitigeurs RINGSKAR qui permettent des économies d’eau et le linge de lit DVALA issu de l’agriculture raisonnée. Lire la suite