11 Oranges Pressées. Rien D’Autre ?

2014_09_22#1

Bonne rentrée sur ce blog avec une affiche de la marque de jus de fruits innocent (Shops agency) qui donne du peps. J’ai côtoyé le poussin en attendant mon bus et l’ai trouvé plutôt sympathique. Mais je me suis posé la question : rien d’autre ? Oh, juste une bouteille en plastique, qui finira recyclée, (ou pas). La dernière campagne McDo pour les viandes de nos régions me laisse perplexe et je me pose également la question : rien d’autre  que de jolies prises de vue de notre douce France ? Rien sur le fait de consommer moins mais mieux ?

 

Bonne rentrée aussi avec ce court reportage des Pigeons sur France 4, à revoir : Pourquoi les marques passent au vert ?

Une bonne question de rentrée, chez Julie from Paris : remplacer la presse papier par le numérique, est-ce vraiment plus écologique et plus éthique ?

Un bon film de rentrée, L’urgence de ralentir de Philippe Borrel.

Plein d’images, d’idées à vous partager sur ce blog en ce mois de rentrée. La publicité et les images du quotidien restent pour moi le moyen privilégié de me poser des questions sur ma consommation et son impact social et environnemental. Il faudrait peser le pour et le contre, préciser, décortiquer chaque exemple/produit/projet. Je vous laisse avec ces pistes 😉

Publicités

Pêle-Mêle Estival

2013_07_05#1

Entre 2 Rétros, prêts à partir en Fiat 500 Mini Cooper

J’ai vu beaucoup d’images qui attiraient l’oeil récemment et je vous les partage dans ce post en pêle-mêle. Ces deux derniers mois, ce blog n’était pas en maintenance : son auteur s’occupe de son rejeton. Ce qui laisse beaucoup de temps pour lire mais ralentit le rythme des articles et notes, fréquemment tapés à un doigt et de la main gauche.

Coup de coeur pour Entre 2 Rétros découverte chez Julie. Cette image qui illustre un article de leur blog donne envie de partir, non ?

2013_07_05#2

L’été est également synonyme de déjeuners à rallonge, de fruits et légumes à maturité et de petits restos. Je me régale quotidiennement des images du blog d’Edda Onorato, Un déjeuner de soleil. Des recettes italiennes en français et en italien, un art du storytelling et un goût pour les bons produits, parfois bio. Miam.

Passons aux images de communication verte de poids lourds du secteur alimentaire : Mac Do et son assertion « Restaurant des enfants » + Vrai qui fête ses 35 ans + Lesieur et ses huiles sans erreur.

2013_07_05#3

Une image dédicacée à Marie. McDonald’s publie son rapport DD 2012 sous la forme du du Journal du développement durable de McDonalds’s France. Sur le papier, c’est bien du bio, mais ce n’est pas de la bio (locale et en circuits courts).

2013_07_05#5

Vue aussi dans le magazine Famili et les bannières sur le site en juin, une campagne sur la responsabilité de McDo en tant que premier restaurant des enfants.

2013_07_05#4

L’anniversaire de la marque de produits laitiers Vrai et de la conversion bio de ses producteurstoujours des pages achetées dans M le Magazine du Monde.

Dans Femme Actuelle, j’ai repéré plusieurs visuels de la campagne des huiles Lesieur (pour son colza ou son tournesol issus de filières bien identifiées). La déclinaison en vidéo est vraiment très kitsch. Cette campagne a été lancé il y a un an déjà et l’OIP en a fait une critique.

Sur ces belles images, bel été 😉

Pause Café McDo

Vu au cinéma : un spot pour le café McDonald’s (suivez le lien en cliquant sur l’icône Café puis sur ‘Voir la vidéo’)

Notre café est 100% Arabica. Cultivé selon des principes de développement durable.* Il est fraîchement moulu à la demande au moment où vous le commandez pour préserver tous ses arômes. Venez déguster nos différentes recettes dans nos restaurants et nos McCafé : Espresso, Cappuccino, Double Latte…

* Actions portant sur les conditions de travail, les pratiques commerciales et l’environnement.

J’ai trouvé cette campagne McDo intéressante pour le troisième volet Pause café, après Bodum et Nespresso. L’élément commun à ce triptyque, c’est le souci de se conformer à des valeurs qui n’étaient pas prépondérantes dans la communication jusque là. Un étude sur le thé aboutirait probablement à la même conclusion.

Esthétique sympa, promesses de qualité, la chaîne de restauration rapide dont les arches sont maintenant vertes sur fond jaune, travaille son image. Caroline Deleuze, directrice des affaires publiques, relaie le message jusque sur Twitter tandis que Sébastien Bordas, directeur des achats et de la qualité présente la politique de développement durable de McDonald’s France au Salon de l’Agriculture.

Certifié Rainforest Alliance (c’est-à-dire garantissant protection de l’environnement et amélioration des conditions de travail, mais sans aller jusqu’au label commerce équitable), le café McDo se rend désirable au vu des exigences de responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Agir sur l’origine et la qualité du café est essentiel quand on sait que cette denrée a été l’une des premières labellisées commerce équitable, pour assurer des revenus stables aux producteurs fragilisés par la fluctuation des prix sur les cours mondiaux. Cela dit, il s’agit d’aller au-delà de l’effet de mode de la publicité verte, pour donner une place à la réflexion pour une consommation engagée et refaire le monde jusque dans les McCafé.

Slow Food Movement

2009_08_13Que vous soyez debout ou autour d’un barbecue, agenouillés sur un tatami ou assis à la table d’un restaurant prestigieux, l’acte de se nourrir est fondamentalement pour vivre. Le fait d’améliorer la qualité de notre alimentation et de prendre le temps d’en profiter est une manière simple d’insuffler un peu de joie dans notre vie.

Memento Slow Food France, p. 3

 

Sans transition après la campagne diversité de McDo, zoom sur Slow Food. Le mouvement est né en Italie, où les scandales politiques n’entament heureusement pas le goût pour la bonne cuisine et l’intérêt pour l’authenticité, la tradition et la qualité des aliments.  

L’organisation est née en 1986 à Bra, dans la province de Cuneo renommée pour sa truffe blanche, ses vins et ses fromages, dans le but de promouvoir les plaisirs de la table dans leur diversité ; elle s’appelle alors Arcicola et compte 62 membres fondateurs – dont Carlo Petrini, aujourd’hui président. Trois ans plus tard, elle devient une organisation internationale à but non lucratif avec le Manifeste Slow Food. Des associations nationales se sont développées en France, en Suisse, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Japon et aux Etats-Unis de même que les branches Slow Food Editore et Slow Food Promozione pour l’édition et la communication. Slow Food compte désormais 80 000 adhérents fédérés dans des groupes locaux appelés conviviums (du latin banquet, festin). Sa philosophie se résume ainsi Lire la suite

Campagne McDo « Venez Comme Vous Etes »

2009_08_12

Venez comme vous êtes à McDo, même vous, Dark Vador et King Kong: la diversité est au coeur de la dernière campagne d’affichage. Au passage, je découvre le blog de Delphine Smagghe, directrice Environnement & DD.

Diversité sociale oui ; diversité des goûts, un peu moins. Comme Ritzer l’a montré dans The McDonaldization of Society, il y a peu de place pour la diversité dans les techniques de préparation des hamburgers. Mieux vaut laisser la promotion de la diversité culinaire au mouvement Slow Food.

J’aime bien la conclusion de Rue89 : « La diversité ? Un processus de société que le politique et l’économique ne veulent rien d’autre que contrôler. »